Le centre de secours à plein rendement

Sud Ouest Publié le par Danielle Fidaire.
Le centre de secours à plein rendement
Arnaud Compagnet avec à ses côtés Richard Pezat, Jean-Luc Gardere, son adjoint, et l’adjudant-chef Salvador.

PHOTO D. F.

À l’occasion de la Sainte-Barbe, fête de la patronne des pompiers, Arnaud Compagnet, capitaine et chef de centre de l’entité Targon-Créon, a reçu, samedi soir à la salle René-Lazare, Jean-Luc Gardere, lieutenant-colonel chef du groupement Sud-Est, Richard Pezat, maire de Targon, tous les pompiers, les élus, la vice-présidente de la Communauté des communes rurales de l’Entre-deux-Mers et les présidents des amicales.

Il a d’abord présenté les nouvelles recrues du centre de Targon puis a procédé à la remise des nouveaux grades et médailles d’honneur (lire ci-dessous).

Opérations en hausse

Dans son discours il a rappelé que le centre de secours de Targon répond à de nombreuses interventions qui ne font qu’augmenter. Pour exemple le centre a été sollicité en 2015 pour 480 sorties, en 2016 pour 564 sorties et en 2017 pour 685 sorties. Rien que pour 2017, et pour un effectif constant, le centre de secours a absorbé une hausse de 18 %. Derrière cette augmentation de 18 %, (sur Créon 9 %) la moitié concerne les appels de personnes ayant sollicité les secours en contactant le 18.

Concernant le SDIS 33 (service départemental d’incendie et de secours) il y a eu 99 726 opérations en 2014, 105 317 en 2015 et 107 491 en 2016 et, estimation faite pour 2017, cela avoisinera les 117 000.

Pour Targon c’est une suractivité opérationnelle à laquelle il faut faire face et, pour être capables de répondre à ces interventions, les pompiers du centre de secours se forment tous les mois théoriquement et pratiquent des exercices, différentes manœuvres et également des manœuvres d’ampleur organisées et réalisées entièrement par le centre de secours de Targon avec des moyens qui mobilisent l’ensemble des secours du département.

Que des bénévoles

Le centre de Targon est un centre 100 % volontaire armé de personnes ayant un autre métier ou autre activité et qui font cela en plus dans un quasi bénévolat et c’est avec la sur-mobilisation qu’ils ont pu réaliser autant d’interventions. Le chef de centre a souligné l’effectif encore plus disponible, plus volontaire et plus motivé ainsi que l’action forte de l’amicale du centre et les chefs d’équipes avec lesquels trois équipes prennent tour à tour une semaine d’astreinte sur les 20 communes du secteur voire plus loin parfois jusqu’à Bordeaux ou la métropole.

Il a remercié la gendarmerie de Targon qui est « un réel partenaire et avec laquelle il y a une action forte interservices », ainsi que les élus du secteur « qui sont souvent sollicités pour épauler et pour assister techniquement pour trouver des solutions ».

Une nouvelle caserne

Pour 2018 le chef de centre pense que les interventions vont encore augmenter et, suite à une première réunion officielle de travaux pour la restructuration intégrale du centre de secours de Targon avec une caserne de mêmes dimensions (pas d’extension) mais totalement neuve et dont les travaux débuteront courant 2018, celle-ci permettra d’être encore plus efficace.

Jean-Luc Gardere, représentant le directeur du SDIS, a précisé que le bilan dressé par le chef de centre est surtout révélateur de ce que subit le service du département. Le SDIS est en effet confronté à une mobilisation opérationnelle qui représente une charge importante pour les hommes, le service et la structure et est un sujet d’actualité qui revient régulièrement avec la question du financement du SIDS qui devient crucial.

L’augmentation d’activité pèse sur le personnel, sur les structures pour maintenir des conditions acceptables. « Avec l’exemple de Targon, c’est un enjeu qui se dresse devant nous » a-t-il rajouté.

Quant à Richard Pezat, ce nombre de sorties en 2017 traduit l’efficacité du centre de secours à savoir se mobiliser en toutes circonstances avec talent, abnégation et discipline. La rénovation du centre permettra de répondre aux enjeux de la Gironde en matière de protection civile dans les prochaines années et il a rappelé « être pompier est une profession dangereuse. Sauver son prochain au péril de sa vie en allant porter secours est une notion que personne ne doit jamais perdre de vue ».

 

Publié dans Non classé

Mairie de Targon

2 rue de la Mairie 33760 TARGON
Tel : 05 56 23 90 13
Fax : 05 56 23 45 47

mairie.targon@wanadoo.fr

Horaires
Lundi 9h – 12h30 15h – 18h
Mardi 9h – 12h30 15h – 18h
Mercredi 9h – 12h30 15h – 18h
Jeudi 9h – 12h30 15h – 19h
Vendredi 9h – 13h00 14h – 17h

Soyez avertis

Choisissez un centre d'intéret





Propulsé par MailChimp!