L’avenir se construit aussi dans la ruralité

Sud Ouest Publié le par Danielle Fidaire.

L’avenir se contruit aussi dans la ruralité
Lors des vœux avec, de gauche à droite : Marie-Claude Agullana, Pascal Lavergne, Alain Leveau, Francis Wilsius, Yves D’Amécourt et Lional Faye.

PHOTO D. F.

Jeudi soir, en mairie de Targon, Alain Leveau, président du Pôle territorial Cœur Entre-deux-Mersa présenté les vœux de son syndicat territorial. Il a d’abord tenu à remercier tout le personnel (7 à Targon et 3 à Latresne) pour le travail qui a été fait ainsi que les membres du comité syndical et les maires qui ont compris l’enjeu qui se met en place sur le territoire car il est important de voir comment la perspective de 2030 est déjà envisagée.

À ce propos il a souhaité la participation de jeunes qui viendraient s’exprimer et discuter lors de prochaines réunions. « L’avenir c’est nous qui le mettons en mains et pour mener à bien tout ce qui a été fait avec le projet alimentaire de territoire (PAT), le Semoctom sera de la partie. Nous essayons d’être au plus près de nos administrés et de nos élus et, en mars prochain, nous devons réunir 1 200 conseillers municipaux pour les informer car il y va de l’avenir de leur commune et de leur territoire », a précisé Alain Leveau.

Il a émis le fait qu’il serait bon de faire remonter tous les projets, monter des entreprises et préserver les terrains pour les agriculteurs. « Le Pôle est prêt à travailler avec la Métropole et travaille déjà avec le Sud-Gironde. Il espère arriver à concrétiser les projets notamment avec la Région qui portent les dossiers. La Communauté des communes rurales de l’Entre-deux-Mers est une grande force pour le Pôle car elle esttoujours à l’écoute », a-t-il rajouté.

Un modèle rural performant

Yves d’Amécourt a souligné le travail du Pôle qui est porteur d’avenir et a rajouté « la période actuelle est compliquée pour beaucoup de Français. Quand on entend à la télé France rurale, France périphérique ou France oubliée, nous ne sommes pas périphériques de qui que ce soit. Nous avons une façon de vivre dans les zones rurales et aimerions qu’on respecte cette façon de vivre, que l’on nous laisse assumer et construire notre développement pour les générations futures, dans les mois et les années qui viennent. Le Scot Sud-Gironde et les objectifs du Pôle territorial sont très cohérents avec les mêmes diagnostics et les mêmes objectifs. Je ne crois pas à l’avenir de la métropolisation des zones rurales. Le modèle de demain est plus rural que métropolitain à condition d’équiper les territoires. »

Lors des autres discours, le travail du Pôle a été largement salué avec des équipes qui œuvrent sur les territoires ruraux, qui ont une bonne approche du terrain et qui travaillent à proximité des citoyens pour relever les enjeux qui ont été identifiés par l’État.

Des souhaits ont aussi été émis pour qu’à l’avenir la collaboration entre la Région et le Pôle s’accentue au niveau économique pour le développement du territoire.

Étaient présents pour les discours au côté d’Alain Leveau : Yves D’Amécourt conseiller régional et président de la CDC Rurales de l’Entre-deux-Mers, Francis Wilsius conseiller régional, Pascal Lavergne député de la 12e circonscription, Marie-Claude Agullana, conseillère départementale et Lionel Faye, président de la CdC des Portes de l’Entre-deux-Mers.

Publié dans Non classé
Facebook
Google+
http://www.mairie-targon.fr/lavenir-se-contruit-ruralite
Twitter

Mairie de Targon

2 rue de la Mairie 33760 TARGON
Tel : 05 56 23 90 13
Fax : 05 56 23 45 47

mairie.targon@wanadoo.fr

Horaires
Lundi 9h – 12h30 15h – 18h
Mardi 9h – 12h30 15h – 18h
Mercredi 9h – 12h30 15h – 18h
Jeudi 9h – 12h30 15h – 19h
Vendredi 9h – 13h00 14h – 17h

Soyez avertis

Choisissez un centre d'intéret