Sud Ouest Publié le par Danielle Fidaire.

Un premier arbre pour le futur verger
Plantation du premier arbre du futur verger.

PHOTO D. F.

Créer un verger sur la commune est une idée qui avait germée il y a plusieurs années et qui était partagée

entre la mairie et l’association CVT (Cartier vert en Targonnais). La concertation a pris du temps car il a fallu définir le lieu, la surface du terrain, les exigences sur l’exposition et qui allait apporter de l’aide à ce projet. C’est chose faite aujourd’hui car la mairie a mis un terrain à disposition pour une surface de 4 600 m2 . Ce dernier est situé à proximité et en bordure du futur quartier campagnard durable (dénommé Cartier campagnard, du nom de l’ancien propriétaire du terrain). Le verger est le premier acte de ce secteur et fait partie des déclinaisons de quartiers. Le premier arbre a été planté lundi, sur les 151 qui le seront au final. Ont été sélectionnés des arbres de la région, adaptés : grenadiers, feijoa, noyers, arbousiers, pruniers, pommiers, cerisiers, poiriers, figuiers, néfliers, noisetiers, kakis ou encore cognassiers.

Ce sera un verger citoyen piloté par la mairie, qui sera ouvert aux écoles, cantines et aussi à la population mais seulement selon la production à venir et sous couvert de l’association Targonnaise CVT. Le Conservatoire régional d’Aquitaine (CRA) suivra la maturation du verger pendant deux à trois ans (taille, suivi, formation). Le but est de classer l’espace en « vergers remarquables d’Aquitaine ». Le CRA est intervenu pour la fourniture des plants. L’association CVT prendra le relais au fur et à mesure et le Conservatoire n’aura ensuite qu’un rôle de surveillance.

L’objectif de la municipalité est de produire des fruits et d’en faire profiter les écoles et notamment les cantines. Comme précisé par Jean-Michel Martin, président de CVT : « Des fruits naturels, bien sûr, avec le moins possible de traitements. Il est prévu plus tard de faire des réunions et d’amener les enfants sur le verger pour leur apprendre les plantations et les différentes variétés. L’objectif pour l’association est une intégration humaine entre Cartier, le verger et la mairie avec un aspect social et sociétal. »

Étaient présents : Richard Pezat, maire, et ses adjoints Mireille Aventin et Frédéric Maulun, Alain Leveau, président du pôle territorial, les membres du CRA et Jean-Michel Martin.