Graff à Targon par les ados du PRJ

Durant tout l’été, le Point Rencontre Jeunes de la Communauté des Communes Rurales de l’Entre-Deux-Mers a mis en place des stages de découverte de différentes pratiques pour les ados : musique, skate, sport US, vidéo… La semaine du 17 au 21 Août, les jeunes du territoire ont découvert l’histoire de la culture du graff et s’y sont essayés.

Longtemps considéré comme étant un acte de vandalisme, le graffiti fait maintenant partie des diverses formes d’art, et ce, à part entière. Souvent visible en milieu urbain, le graff attire beaucoup les jeunes et leur permet de s’exprimer, d’affirmer leur place et leur identité sur leur territoire. Adeptes de cet art, les ados des différentes générations du PRJ en ont fait 4 au local, dont 3 encore visibles, et réalisent chaque année le fond de scène du festival EXPLOZIK.

Afin de mener ce projet à bien, ils sont accompagnés de Kendo, qui suit le PRJ depuis près de 10 ans. Graffeur depuis 20 ans, Kendo est un artiste reconnu dans la région Bordelaise mais également visible ailleurs en France, et dans le monde notamment en Allemagne, à New-York et au Brésil, où il a vécu plusieurs années.

Pour ce stage, Kendo a fait, le 1er jour, une visite guidée aux jeunes, des graffs à découvrir dans la métropole de Bordeaux. Avec un œil sensibilisé, les jeunes ont ensuite travaillé la calligraphie et le croquis du graff qu’ils ont par la suite réalisés sur 2 journées. Composé de 9 ados de 13 à 17 ans, ce groupe de jeunes, la tête pleine de rêves, ont voulu faire voyager Targon en inscrivant sur le mur, des noms de villes du monde entier où ils rêveraient d’aller.

Vous pouvez visualiser ce graff chemin du stade, sur un bâtiments mis à disposition par la Mairie, entre l’école et le pôle enfance jeunesse.

   

Publié dans Non classé